mardi 5 août 2014

Un sentiment plus fort que la peur de Marc Levy

Résumé:
Dans l'épave d'un avion emprisonné sous les glaces du mont Blanc, Suzie Baker retrouve le document qui pourrait rendre justice à sa famille accusée de haute trahison. Mais cette découverte compromettante réveille les réseaux parallèles des services secrets américains.
Entraîné par l'énigmatique et fascinante Suzie Baker, Andrew Stilman, grand reporter au New York Times, mène une enquête devenue indispensable à la survie de la jeune femme.
Traqués, manipulés, Suzie et Andrew devront déjouer pièges et illusions jusqu'à toucher du doigt l'un des secrets les mieux gardés de notre temps.



Genre: Thriller/Romance


Mon avis:
J'ai acheté ce livre un peu à la va vite, je voulais un livre et dans le magasin où je fais mes courses il n'y en a vraiment pas beaucoup donc j'ai vu celui-là j'ai lu le résumé et allez hop dans le caddie...

Je ne lis pas souvent cet auteur, je l'avais découvert à l'adolescence, j'avais une prof qui l'aimait beaucoup alors j'ai tenté Et si c'était vrai que j'avais adoré à l'époque ainsi que le film ensuite j'avais lu Sept jours pour une éternité aimé et aussi La Prochaine Fois, Mes amis mes amours, ceux là je n'ai que de vagues souvenirs... Il y a moins longtemps j'avais lu Toutes ces choses qu'on ne s'est pas dites  qui par contre m'avait déçue... Ce n'est pas un de mes auteurs préférés, mais je me suis dit qui ne tente rien n'a rien...

C'est un tome deux je ne savais pas mais en même temps ça ne m'a pas dérangée dans ma lecture.
Une histoire qui peut être fascinante, c'est très intriguant, le suspens est bien là, nos deux personnages principaux vont mener cette enquête, même si j'ai trouvé par moment que c'était tiré par les cheveux...

Andrew m'a particulièrement agacée, est ce que c'est parce que je n'ai pas lu le tome un?
Je ne sais pas mais je l'ai trouvé sans réaction par moment j'avais envie de lui dire allez réveille toi mon grand!!!

En conclusion je n'ai pas été surprise plus que ça par ce livre, ce sera une lecture très vite oubliée, pas de nouveauté c'est du déjà vu.
 
Phrase du livre:
"Le courage, ce n'est qu'un sentiment plus fort que la peur." p.108
"Mourir en soi n'est rien, ne plus voir les siens est bien pire que l'enfer." p.186

Aucun commentaire:

Publier un commentaire